chargement des résultats

Postes

  • ·
  • ·
  • Un article incroyable sur ce que la justification à outrance de notre valeur à comme impact.
    Cela faisait longtemps que je n'avais pas lu un article comme cela. Il vaut le détour et fait du bien dans cet océan d'auto-flagellation que l'on lit ces derniers temps sur notre profession. Et si on arrêtait de justifier notre valeur pour une fois ? Que se passerait-il si nous nous comportions comme étant important pour le business à ce moment ? (Au lieu de vouloir tout faire ?)  https://medium.com/nice-work-from-active-voice/hey-designers-theyre-gaslighting-you-e02e5a4d9cff Pour info, cela fait echo à deux REX hyper importants que Manue Marevery et Alexa Gueguen on partagées. Car cette justification à outrance crée des conséquences négatives. Cela habitue les équipes à une baisse du standard. On essaye de faire tenir la baraque tout seul alors que l'on devrait pousser à l'embauche de collègues.
    • merci! Utile
    • Pas utile
    • Pas sûr
  • Commentaire intéressant de Jared spool sur la démocratisation de la recherche.
    Le début est intense en ce moment sur Linkedin, avec les évolutions du domaine mais j'ai trouvé ce commentaire on point. wikihero-image-id: 1062
    • merci! Utile
    • Pas utile
    • Pas sûr
  • Mickaël David - Doctolib - Constituer une équipe de 22 personnes en 2 ans
    Lien de l'épisode Mickaël est Design Director chez Doctolib. Passé par les Arts et Métiers, Mickaël se rend rapidement compte qu’il n’est pas fait pour le métier d’ingénieur. Après des expériences comme Consultant et chef de projet SIRH, il rejoint l’agence de communication comme chef de projet. Au cours de cette expérience, il découvre Axure - un logiciel de création de prototype - avec lequel il commence à faire des wireframes. Au cours de ses différentes expériences, Mickaël continue de découvrir et d’apprendre les compétence pour devenir Designer : la créativité chez BETC, l’UX Design chez Digitas, la présentation et l’argumentation en freelance ou encore le branding chez CBA Design. Il revient également sur la création de son réseau social pour rassembler tous les professionnels du digital : Digikaa. Il nous explique les erreurs qu’il a commises et quels en sont les apprentissages qu’il en retire et qui l’ont, une nouvelle fois, aider dans son parcours de Designer. Après un passage chez GE Digital, Mickaël rejoint Doctolib pour gérer l’équipe Product Design. Il revient sur la croissance rapide de son équipe : d’une personne en janvier 2018 à 22 (!!) personnes en juillet 2020. Il nous explique comment il a constitué son équipe entre les Users Researchers, les Product Designers et les Brand Designers. Il expose également les raisons pour lesquelles il les a recrutés. Un telle équipe implique également de l’organisation, c’est pour cela que Mickaël nous détaille les rituels de son équipe afin de garder une cohésion forte. Il revient également sur la façon dont son équipe interagit avec les équipes produits et techniques au sein de feature teams et la place des User Researchers et UX Writers dans cette organisation. Doctolib est un produit à destination des patients et des praticiens présents dans 2 pays : la France et l’Allemagne. Nous avons donc parlé de user research pour savoir comment Doctolib s’adapte à chacune de ses cibles et comment le produit se conforme aux spécifications culturelles de chacun des pays. On discute également de la démocratisation du design chez Doctolib qui est, pour Mickaël, un marathon. Deux éléments sont primordiaux : prouver qu’une modification design améliore le business et, surtout, communiquer sur ces améliorations auprès de tous. Enfin, Mickaël aborde toutes les étapes par lesquelles ils sont passés pour développer la nouvelle version de leur Design System : de la création des composants et des guidelines UX Writing à leur utilisation par l’équipe tech. -------------------------------------------------- 🔗 Les liens de l'épisode 🔗 Le site de Doctolib Le meme “How to create a MVP” Mickaël recrute : Product Designer (Paris) | User Researcher (Berlin) | UX Writer (Berlin)
    📖Les livres dont on a parlé📖 La collection A Book Apart La liste de livres que Mickaël recommandent
    🎥La vidéo dont on a parlé🎥 La vidéo de Steve Jobs
    🎨Les épisodes de DESIGN SYSTEM que l’on a abordé🎨 L’épisode #6 avec Jeremy Barre de Getaround Europe (ex-Drivy) L’épisode #7 avec Marie Dehayes de Alan
    Pour contacter Mickaël : LinkedIn -------------------------------------------------- ⭐️ Vous avez aimé cet épisode ⭐️ Abonnez-vous à DESIGN SYSTEM sur votre application de podcast préférée N'oubliez pas de mettre ⭐️⭐️⭐️⭐️⭐️ avec un petit commentaire sur Apple Podcasts Partagez ce podcast à toutes les personnes qui travaillent dans le Design et le Produit   -------------------------------------------------- 💡Vous voulez m'aider à améliorer le podcast ? N'hésitez pas à me donner votre feedback 💡
    • merci! Utile
    • Pas utile
    • Pas sûr
  • L'UX en général avec Celia Hodent, autrice de son dernier livre "What UX is really about"
    Lien de l'épisode Bonjour à tous ! C'est reparti pour un nouvel épisode d'Expériences Digitales ! Dans ce 17ème podcast, nous avons le plaisir de recevoir Celia Hodent, qui est consultante en UX, spécialiste du jeu vidéo. Et avec elle, bien évidemment, nous allons parler tout simplement d’UX en général, suite à la parution de son livre : What UX is really about. Eh bien, on a hâte d’en savoir plus ! Détentrice d’un doctorat en psychologie (Paris V), Celia Hodent est experte en UX (expérience utilisateurs), spécialisée dans l’application des sciences cognitives afin d’améliorer des produits ou systèmes (ergonomie cognitive), plus particulièrement les jeux vidéo dans le but d’en rendre l’expérience plus intuitive et fun pour les joueurs. Par son travail chez Ubisoft, LucasArts, et en tant que Directrice UX chez Epic Games (Fortnite), elle a contribué à de nombreux projets sur de multiples plateformes (jeux PC, consoles, mobiles, et VR). 
    Depuis 2017, Celia travaille comme consultante indépendante afin d'accompagner les entreprises sur les sujets de l'expérience utilisateurs, l'éthique en tech, les biais inconscients et l'inclusion. Elle est également la fondatrice du Game UX Summit, de l’initiative ethicalgames.org, et est membre du Comité de la Prospective de la CNIL.
    Pour finir, Celia est autrice des livres Dans le cerveau du gamer : Neurosciences et UX dans la conception de jeux vidéo (2020), The Psychology of Video Games (2020), L’UX, c’est quoi exactement? (2022), et est co-éditrice du livre Game Usability: Advice from the Experts for Advancing UX Strategy and Practice in Videogames (2022). 
    Au programme de cet épisode : 
    Pourquoi un livre sur l'UX en général ? Comment, en tant que UX Designer, Ux Researcher, pourrait-on faire mieux pour imposer l’UX dans les entreprises ? Quid des Dark Patterns ?  Pandémie & UX : l'impact de la covid a t-elle changée la valeur et la perception de l'UX ? TikTok et les réseaux sociaux voleurs d'attention ? Les UX Designers ont-ils un rôle à jouer pour éviter de tomber dans ce genre de travers ? Le Metavers, l'internet de demain ?    "Expériences Digitales" : c'est le podcast de Wexperience qui a pour but de partager avec vous des histoires, des bonnes pratiques et des insights autour de l’expérience client digitale. Pour découvrir nos épisodes vidéo c'est ici.
    • merci! Utile
    • Pas utile
    • Pas sûr
  • Thomas Vimare - Free - Gérer le design du trublion de la télécommunication
    Thomas est Head of Design chez Free.
    Il commence sa carrière par un Bac pro hôtellerie. En parallèle, il joue énormément eux jeux vidéo et commence à faire des logos, des bannières et des sites internet pour des teams de e-sport. Ce faisant un nom dans le milieu, il commence à vendre des thèmes de site internet et se demande s’il ne peut pas en faire son métier. Après ses études d’hôtellerie, il enchaine par des études de graphisme et de communication visuelle à CIFACOM.
    Au cours de ses études, il rejoint une agence de web design : Steaw. Il commence par travailler sur le design et l’integration web pour de petits clients. Puis, il se consacre uniquement à ce qu’il aime faire : du design. A la fin de ses études, Thomas signe un CDI chez Steaw, qui se fait racheter par Lonsdale Design. Il y travaille pour des porteurs de projets et des start-ups, tout en découvrant le fonctionnement d’une grosse agence et des appels d’offres. Après 6 ans, Thomas quitte l’agence qui l’a formé et fait grandir pour rejoindre Sounds, une application pour partager des extraits musicaux sur les réseaux sociaux, comme premier Designer.
    Comme lors de sa précédente expérience, Thomas découvre tout : l’univers start-up et le monde du produit. Mais l’apprentissage est très rapide: il part 3 mois à San Francisco dans un incubateur, est formé par des designers de Facebook et doit faire évoluer très rapidement le produit. Thomas aborde la manière dont il faisait de la user research sur ce produit qui était surtout utilisé en Asie. Il revient sur l’importance des feedbacks de la communauté, de faire du service client pour comprendre les utilisateurs et de la manière d’en tirer des informations pour les intégrer dans son produit. Malheureusement, après 2 ans, l’entreprise n’arrive pas à lever des fonds et met la clé sous la porte.
    A la suite de son licenciement économique, Thomas décide de prendre du temps pour tester des idées et des concepts d’application. Il prend aussi du temps pour savoir ce qu’il veut faire ensuite : travailler dans une grosse boite, continuer en start-up, faire autre chose ? Il prend le temps de nous expliquer sa réflexion qui l’amène à rejoindre Kard, le compte bancaire pour les adolescents.
    Lorsqu’il rejoint Kard, Thomas à tout à faire. Il n’existe qu’un logo, une petite charte graphique et une liste d’attente pour s’inscrire au produit. Il commence par travailler sur la marque, afin de rendre la banque humaine et attrayante pour des adolescents. Il nous explique comment il a développé cette marque et l’a testée pour quelle réponde vraiment aux besoins des adolescents. De la même façon, Thomas revient sur la création du produit et des méthodes employées pour avoir des retours des adolescents et des parents. Pendant le confinement, Thomas travaille en freelance pour Powder, une application pour détecter et enregistrer les meilleurs moments lors du partie de jeu vidéo. Il travaille alors à la création du produit, qui n’existait pas encore. Il revient sur la façon dont il a pu concevoir le produit à l’aide d’une communauté par l’entreprise. Après le confinement, Kard fait évoluer son business model et Thomas estime qu’il est temps de changer. Il devient alors freelance chez Kard et passe à plein temps chez Powder. Aujourd’hui, Thomas y travaille toujours un jour par semaine, mais se concentre uniquement sur le maquettage de POC (proof of concept).
    Pendant le confinement (encore), un ami de Thomas n’a pas le temps de faire une mission que Thomas accepte : Free Ligue 1 Uber Eats. La mission se passe bien, l’entreprise recherche des designers et Thomas est mis en relation avec la directrice Marketing de Free et… Xavier Niel pour discuter de l’ambition de la marque et des produits Free à venir. Après de longues réflexions, Thomas rejoint l’entreprise comme Head of Design. Il a pour principal rôle de démocratiser le design dans l’entreprise et de créer une marque cohérente et homogène sur l’ensemble des plateformes de l’entreprise. Thomas nous parle de la manière dont est organisé le design chez Free et les chantiers qu’il a mis en place au cours de sa première année : Recruter des designers Migrer l’ensemble des équipes sur Figma Créer un Design System  Mettre en place une cohésion et des rituels d’équipe Faire des tests et de la recherche utilisateur Evangéliser le produit auprès des différentes équipes
    Enfin, il nous parle de ses défis futurs, pour lui, comme pour son équipe. Lien de l'épisode Les ressources de l'épisodes Free Foreignrap Anagram Club Tyrsa Makata The Making of a Manager, Julie Zhuo The first 90 days, Micheal D. Watkins Underconsideration Brand New Fonts in use Nicely Done Mobbin Dense Discovery Les autres épisodes de Design Journeys  L’épisode #5 avec Romain Briaux, Fondateur @ Hervé Studio
    Pour contacter Thomas LinkedIn Twitter Pour soutenir le podcast, n’hésite pas à mettre ⭐️⭐️⭐️⭐️⭐️ sur Apple Podcast ou Spotify pour aider les autres designers à découvrir le podcast 
    • merci! Utile
    • Pas utile
    • Pas sûr
  • Julien Pelletier - The Design Crew - Avoir un impact grâce au design
    Julien est co-fondateur chez The Design Crew. Comme beaucoup de sa génération, Julien découvre le design avec Photoshop et les jeux vidéo. Il veut en suite faire de l’animation 3D, mais réalise qu’il n’a pas les compétences nécessaires en dessin pour suivre sur cette voie. Il décide alors de rejoindre l’école MJM Graphic Design. Il suit des cours d’infographie, puis de web design.
    Après ses études, Julien commence à travailler dans une moyenne agence nancéienne. Bien qu’il commence son premier jour par une saisie d’huissier, Julien y travaillera pendant 2 ans, sur des sites internet, des catalogues ou des brochures.
    Lorsque le vent commence à tourner, Julien est approché par un des clients de l’agence pour les rejoindre. Ce client est une plateforme qui cherche à automatiser les tâches répétitives réalisées par les experts comptables. Au fur et à mesure, Julien passe du web design à la création d’interfaces. C’est là qu’il découvre l’UX Design et vit une véritable révélation : on ne juge plus en fonction de “j’aime / j’aime pas”, mais “ça fonctionne / ça ne fonctionne pas”. Il s’épanouit pendant 3 ans dans cette entreprise, dans laquelle il monte en compétence, commet des erreurs, apprend de ces dernières, etc. Puis, il répond à un tweet d’une personne qui recherche un co-fondateur design. Deux mois après y avoir répondu, Julien quitte son entreprise et co-fonde Cookening. Il y fera toutes les erreurs possibles lorsque l’on crée une entreprise. Il revient à nouveau sur ses erreurs, comment il les surmonte, son ressenti face à l’échec et les apprentissages qu’il en retire. Malheureusement, après 2 années, l’entreprise n’arrive pas à lever des fonds et est revendue à son principal concurrent. Julien quitte alors son poste de CPO pour rejoindre BlaBlaCar en tant que seul UX Designer… Dans une équipe de 4 Product Managers. Ses premiers mois sont donc consacrés à éteindre des feux et faire le plus de maquettes possible. Une fois encore, 2 années passent, des mauvaises nouvelles s’enchainent pour l’entreprise, un désalignement entre les méthodologies de BlaBlaCar et les attentes Julien et un opportunité ailleurs le poussent à partir.
    Julien rejoint alors Heetch en tant que Senior Product Designer. Mais, après 2 mois, le service est condamné par la justice et doit fermer ou s’adapter. Encore une fois, Julien doit éteindre des feux et réadapter le service. Assez rapidement, il recrute une nouvelle personne dans l’équipe et doit adapter sa manière de travailler à cette nouvelle “contrainte”. Puis, l’équipe continue de grossir et Julien devient Head of Product Design. Il nous explique comment il a monté son équipe, les profils qu’il recherche et pourquoi. Après 4 ans, Julien a envie d’autre chose : il veut démocratiser le design. Il rejoint alors The Design Crew (TDC) en tant que co-fondateur et en charge du Studio de l’entreprise. The Design Crew Studio est là pour aider les entrepreneurs, start-ups et scale-ups à concevoir de nouveaux produits ou de nouvelles fonctionnalités. Appliquant les méthodes apprises au cours de sa carrière, Julien nous explique comment TDC collabore avec ses clients, comment ils travaillent ensemble et ce à quoi il faut s’attendre lorsqu’une entreprise fait appel à son équipe. Julien revient également sur l’équipe de TDC Studio. Convaincu qu’il ne faut pas de spécialistes, l’ensemble des membres de l’équipe est capable de mener un projet de bout en bout. L’avantage du studio par rapport à une start-up, c’est le fait d’être avec d’autres designers. Julien nous explique quels sont leurs rituels, comment ils travaillent ensemble, comment ils développent leurs compétences, etc. Enfin, Julien nous parle de l’évolution et de qu’il pourrait devenir dans les mois et années à venir. Enfin, on aborde toute la réflexion autour de la manière dont est pratiqué le design aujourd’hui et des problèmes que cela peut amener lors de la création d’un produit. Lien de l'épisode Les ressources de l'épisodes The Design Crew The Design Crew Studio Rejoindre TDC Studio Design for Emotion, Aaron Walter L’art de la victoire, Phil Knight Quête Latérale
    Les autres épisodes de Design Journeys  L’épisode #2 avec Noémie Catel, Product Designer @ Heetch L’épisode #4 avec Loïc Guay, Head of Design @ Malt L’épisode #6 avec Jérémy Barré, Head of Design @ Getaround L’épisode #7 avec Marie Dehayes, Product Designer @ Alan L’épisode #10 avec Nicolas Duval, Head of Product Design @ BlaBlaCar L’épisode #13 avec Géraud Zucchini, Game Designer Indépendant L’épisode #17 avec Luc Chauffard, Head of Design @ Agicap L’épisode #40 avec Jordan Warmoes-Nielsen, Co-fondateur @ The Design Crew Case Study #2 - Discovery Discipline avec Rémi Guyot & Tristan Charvillat
    Pour contacter Julien LinkedIn Twitter 
    Pour soutenir le podcast, n’hésite pas à mettre ⭐️⭐️⭐️⭐️⭐️ sur Apple Podcast ou Spotify pour aider les autres designers à découvrir le podcast
    • merci! Utile
    • Pas utile
    • Pas sûr
  • Benoît Drouillat - Botify & ex-Oodrive - Démocratiser le design
    Benoît est VP of Design chez Botify.
    Benoît n’est pas designer de formation, car il a commencé par des études littéraires. A la sortie de ses études, il rejoint l’agence web Business Lab en tant que concepteur rédacteur. Dans cette agence, il côtoie des designers et commence à utiliser Photoshop. Après 2 ans de pratique sur son temps libre, Benoît est recruter en tant que Designer et apprend son métier sur le tas. Après quelques temps, Benoît décide de passer freelance avant d’être contacté par l’agence World Appeal pour constituer son équipe Design. Il travaille sur des newsletters et des sites internet pour des entreprises du luxe ou des banques. En même temps, Benoît fonde *designers interactifs*, une association professionnelle autour du Design. Son objectif principal : faire en sorte que les designers se rencontrent et partagent leur métier et leurs méthodes de travail, ce qui n’était pas quelque chose d’évident en 2006. Après plus de 200 évènements organisés, l’association se concentre désormais sur l’évolution du marché du Design au travers d’études annuelles. Via cette association, Benoît a également rejoint le Conseil National du Design en septembre 2021, qui conseille le gouvernement français sur politique de Design. Il nous explique comment fonctionne le conseil, ce qui en est attendu et à que cela va servir.
    Après 3 ans à travailler intensément pour l’agence World Appeal, à la rédaction d’un livre, au développement de *designers interactifs* et à l’enseignement, Benoît décide de quitter World Appeal, pour faire du freelance et à construire le cours de design d’interaction de l’école Strate. Benoît revient sur le cours qu’il a mis en place à l’époque en étant convaincu que les interactions allaient passer par des objets physiques plus que par des interfaces numériques. En parallèle, Benoît est freelance, il se retrouve une nouvelle fois à faire le grand écart entre toutes ses activités et décide de se reconcentrer.
    Au même moment, il est contacter pour retourner chez World Appeal pour y occuper le rôle de Head of UX. Il revient sur les raisons qui l’ont poussé à revenir dans sa précédente agence. On discute également des méthodes de travail en agence : recherche utilisateur, suivi des livrables, etc. Après 4 ans, Benoît qui une nouvelle fois l’agence. Cette fois, il a l’envie de travailler directement pour et dans une entreprise. Ce qui l’amène chez Oodrive en tant qu’Head of Design. Il nous explique les raisons de son recrutement, comment il a développé une vision design dans une entreprise vieille de 18 ans, pourquoi et comment faire de la user research, quels profils recrutés et comment les faire monter en compétences, comment refondre et designer 7 produits différents et comment la micro-copie. Au bout de 4 années, Benoît à envie de voir autre chose. Il souhaite rejoindre une entreprise avec plus de moyens et un esprit plus start-up de que PME. C’est alors qu’il rejoint Botify en tant que VP of Design. Un rôle similaire à son précédent, mais avec une dimension beaucoup plus stratégique. Pour le podcast, Benoît revient sur ce qu’il a mis en place durant ses 6 premiers et les défis qui arrivent dans les prochains mois et les prochaines années. Lien episode Les ressources de l'épisodes *designers interactifs* Oodrive Botify Le Medium de Benoît Le Design des choses à l’heure du numérique, Jean Louis Fréchin Continuous Discovery Habits, Teresa Torres Escaping the Build Trap, Melissa Perri
    Les autres épisodes de Design Journeys L’épisode #9 avec Mickaël David, Design Director @ Doctolib L’épisode #15 avec Audrey Hacq, Product Design Director @ OpenClassrooms L’épisode #25 avec Morgane Peng, Experience Design Director @ SGCIB L’épisode #32 avec Léa Mendes da Silva, VP Design @ Payfit L’épisode #40 avec Jordan Warmoes-Nielsen, Co-fondateur @ The Design Crew Case Study #2 - Discovery Discipline avec Rémi Guyot & Tristan Charvillat Pour contacter Benoît LinkedIn
    • merci! Utile
    • Pas utile
    • Pas sûr
  • Mathilde Gauthier - PayFit - Offrir tous les outils pour faire de la recherche en autonomie
    Mathilde est User Researcher chez PayFit.
    Mathilde a suivi des études de communication. Au cours d’un stage, elle découvre que l’application sur laquelle travaille son entreprise a raté le coche : l’app n’a pas été conçu en prenant en compte les besoins des utilisateurs. A ce moment, Mathilde ne comprend pas que l’on n’ait pas parlé à des utilisateurs au cours de la conception produit. Par la suite, Mathilde découvre le métier UX Designer grâce à l’ECV Digital. Il n’en faut pas plus pour la convaincre de rejoindre l’école. Au cours de ses études, elle rencontrera Léa Mendes Da Silva, VP Design chez PayFit, qui lui demandera de rejoindre l’entreprise en tant que première User Researcher de l’entreprise. Au cours de notre discussion, Mathilde revient sur la constitution de l’équipe Design chez PayFit et de son rôle au sein de l’équipe. Elle revient sur son arrivée, dans une équipe de 3 Product Designers qui n’avaient pas le temps de faire de la recherche : certaines features mises en ligne on fait un flop, puisqu’elles ne répondaient à aucun besoin. Mathilde arrive dans ce contexte pour faire le bilan de la recherche utilisateur chez PayFit. Elle se rend compte qu’elle n’est quasiment jamais faite ou alors dans la douleur. Sauf qu’elle reste seule pour entreprise de 300 personnes - à l’époque. Elle décide donc de mettre en place une toolbox pour donner les outils nécessaires à n’importe qui chez PayFit pour faire de la recherche. Son objectif principal : simplifier la réalisation de recherche et le partage de l’information. Pour atteindre son objectif, elle forme des personnes dans chaque pays pour qu’ils y deviennent ambassadeur de la recherche. Pour y arriver, elle : Forme sur l’enjeux de la recherche Explique les raisons d’en faire et les dangers de ne pas en faire Fait des mises en situation Enfin, elle essaie de résoudre un dernier point : recruter les utilisateurs, en créant une communauté de personnes intéressées pour tester les nouvelles fonctionnalités de PayFit.
    Mathilde prend le temps de revenir sur la boite à outils qu’elle a créé pour PayFit. Elle nous explique tout ce qu’elle contient : Qu’est-ce que la user research ? Comment recherche et avec quelle méthode de recherche ? Pourquoi fait-on cette recherche ? Comment trouver les bons testeurs ? Comment conduire une recherche ? Elle revient aussi sur la façon dont est utilisée cette toolbox par l’ensemble des employés pour faire de la recherche utilisateur sans que Mathilde de ne fasse goulot d’étranglement. Cependant, si tout le monde peut faire de la recherche, cela veut dire que tout le monde peut rechercher la même chose et donc, perdre du temps. Pour éviter cela, Mathilde aide les équipes se rapprocher les unes des autres lorsqu’elles ont un sujet commun, mais s’occupe de catégoriser les résultats de recherche pour en simplifier l’utilisation par l’ensemble des équipes produit.
    Pour faire de la recherche, il faut des testeurs. Mathilde nous explique comment les recruter, comment communiquer avec, comment faire en sorte qu’ils ne sont pas contactés tous les deux jours, etc. En plus de cela, Mathilde s’occupe de faire de la recherche exploratoire. Son but ? Comprendre ce que ressentent les utilisateurs et s’en servir pour trouver de nouvelles fonctionnalités ou de nouvelles verticales. Une fois ces nouvelles connaissances acquises, Mathilde nous explique comment elle les diffuse auprès des équipes produit. Lien de l'épisode Les ressources de l'épisodes :
    Les liens : Le site de Payfit Le podcast Quote Les autres épisodes de Design Journeys : L’épisode #19 avec Roxane Lacotte, UX Researcher Freelance L’épisode #21 avec Grégoire Devoucoux du Buysson, UX Researcher @ Mozza & Co-founder @ Cousto
    Pour contacter Mathilde : LinkedIn
    • merci! Utile
    • Pas utile
    • Pas sûr
  • Solène Borrat - Prendre le temps de démocratiser le design et de connaître ses utilisateurs
    Solène est Head of Product Design chez Getaround. Depuis le lycée, Solène sait qu'elle veut travailler dans le Design. Mais, pour faire plaisir à ses parents, elle s'engage en classe préparatoire, avant d'entre aux Arts et Métiers. Elle y suivra une spécialisation en conception des produits innovants et travaillera avec des designers et des ergonomes. Elle rejoint ensuite l’ENSI-Les Ateliers, où elle va apprendre le métier de Designer : apprendre à faire des choix, renouer avec son intuition et remettre l’utilisateur au centre de tout. En sortant d’école, Solène se spécialise dans le Service Design : ne plus concevoir l’objet, mais l’usage que l’on en fait. Puis elle se spécialise dans le Strategic Design : réfléchir son service pour savoir quand le sortir sur le marché, à quel prix, etc. En même temps, Solène apprend à concevoir ses premières applications. Travaillant en agence, Solène ne suit jamais son travail, passant d'un client à l'autre. Ses choix ne sont pas challengés et elle ne sait pas s'ils sont les bons ou si elle progresse dans son métier. Pour progresser, Solène rejoint la start-up Koolicar, en tant que Product Designer, où elle y développa la culture et la vision design de l’entreprise. Elle nous explique l’importance de démocratiser une culture design au sein d’une entreprise. Cette démocratisation, Solène nous donne quelques clés pour la mener à bien : Expliquer chacun de ses choix, pour montrer qu’ils sont basés sur une vraie réflexion Partager avec l’ensemble de l’entreprise sur son travail pour éveiller les consciences Connaître ses utilisateurs pour argumenter ses choix et prendre une place plus forte dans les discussions, sans être remis en cause
    Ce travail de vision, nécessaire pour avoir un cap et ne pas s'éparpiller, prend du temps. Solène nous explique comme elle prend le temps de la travailler et de s'extraire du rush quotidien pour la construire. Après la fermeture de Koolicar, Solène rejoint son concurrent : Drivy (désormais Getaround), d’abord en tant que Product Designer puis en tant que Head of Design. Ce qui passionne Solène, c’est la recherche utilisateur. Et c’est pour cela qu’elle est recrutée : Pousser les tests utilisateurs, c’est-à-dire tester une fonctionnalité avant quelle ne soit développée Clarifier les problèmes et les besoins des utilisateurs avant même de créer une fonctionnalité Développer la recherche fondamentale : connaitre qui sont nos utilisateurs, ce qu’ils font sur notre plateforme et pourquoi
    Pour éduquer l’entreprise à la recherche utilisateur, il faut une nouvelle fois de la patience, mais différentes méthodes sont possibles : Payer des entreprises pour faire la recherche utilisateur pour en montrer les bienfaits, sans réduire la bande-passante des équipes… Faire du shadowing, c’est-à-dire passer du temps, avec d’autres personnes de l’entreprise, à regarder comment interagissent les utilisateurs avec un produit dans leur contexte habituel
    On aborde également les erreurs à ne pas commettre lorsque l’on fait de la recherche utilisateur. Comment en faire lorsque l’on ne peut pas rencontrer ses utilisateurs en personne ? Comment centraliser les retours clients alors qu’ils peuvent venir de différentes sources ? Lien pour écouter l'épisode. Les ressources de l'épisodes Les liens Le site de Getaround
    Les livres Une vie de création de Charlotte Perriand Les livres de Naoto Fukasawa  Méthodes de design UX de Carine Lallemand Les articles de Deliveroo Design Les articles de Spotify Design Lean In de Sheryl Sandberg
    Les autres épisodes de Design Journeys L’épisode #6 avec Jeremy Barre de Getaround L’épisode #8 avec Jonathan Widawski de Maze
    Pour contacter Solène : LinkedIn
    Vous avez aimé cet épisode ? Abonnez-vous à DESIGN SYSTEM sur votre application de podcast préférée N'oubliez pas de mettre ⭐️⭐️⭐️⭐️⭐️ avec un petit commentaire sur Apple Podcasts Partagez ce podcast à toutes les personnes qui travaillent dans le Design et le Produit
    • merci! Utile
    • Pas utile
    • Pas sûr
  • David Duhamel - Radio France - Refondre entièrement la plateforme des radios publiques françaises
    David est Lead UX Designer chez Radio France.
    David commence sa carrière comme développeur. Très rapidement, il se questionne sur l’utilité de ce qu’on lui demande de développer. C’est alors qu’il devient chef de projet AMOE, puis AMOA pour comprendre les besoins des utilisateurs. Lorsqu’il change d’agence, il découvre qu’il faisait de l’UX Design dans son précédent rôle : faire des maquettes, des prototypes, tester ses derniers, comprendre un besoin, etc. C’est lors d’une mission pour l’assureur Axa que David saute le pas et décide de faire de l’UX Design à plein temps et d’approfondir ses connaissances dans ce secteur. On revient sur le passage de David chez Axa. On aborde la démocratisation de la recherche utilisateur et des méthodes pour convaincre ses collaborateurs de son utilité, la nécessité de se mettre à la place de ses utilisateurs pour comprendre ce qu’ils ressentent, des tests utilisateurs en environnement réel ou pas… Après 3 ans en prestation chez Axa, David veut s’investir pleinement dans une entreprise et désire travailler dans un secteur qui l’anime plus que l’assurance. C’est alors qu’il rejoint Radio France, comme premier UX Designer. Dans un premier temps, son rôle est corriger les problèmes sur 7 sites internet et applications différents (un par radio), normer le wording, commencer à faire des tests utilisateur. On passe du temps sur ce dernier point, là encore pour comprendre : comment convaincre d’en faire, comment rencontrer ses auditeurs, quels tests faire dans un premier temps, comment réaliser un test, avec qui, etc.
    L’équipe Design de Radio France compte 24 personnes. Celle de David comprend 8 UX Designer. On aborde donc la distinction UX vs. UI vs. Product Designer, afin de comprendre les raisons pour lesquelles l’équipe Design de Radio France est autant segmentée dans ses rôles et ce que chacun fait. On discute également de la relation entre chaque rôle, avec les brand designers et avec les équipes marketing de l’entreprise publique. Enfin, on aborde la façon dont chaque UX Designer travaille sur un projet et avec son équipe. Depuis quelques années, Radio France cherche à regrouper chaque site, application et identité de marque de chaque radio sous une seule et même chapelle. David et son équipe travaillant sur ce projet de fusionner les applications et les sites, il prend le temps de nous parler de projet, de sa genèse, des besoins auxquels il répond, de la façon dont il est mené et des problèmes rencontrés en cours de route. David prend le temps de nous revenir dans les détails sur chaque étape du projet de la beta en interne pour rassurer les employés de Radio France à la mise en ligne progressive de nouveau site pour ne pas brusquer les habitudes d’utilisation. Il en profite pour nous livrer l’ensemble de ses apprentissages et des erreurs à ne pas commettre. Enfin, sur ce sujet, on parle du lien entre la refonte du site internet Radio France et des applications de la maison ronde. Car les 2 plateformes déservent le même besoin, mais reste considérer comme des produits différents, avec des design système différent et interactions qui leur sont propres.
    Premier invité à designer pour les assistants vocaux, David nous explique en quoi cette plateformes est nécessaire quand on travaille pour media audio, mais également à quel point il est difficile de la maitriser. Il nous expliquer nous les raisons qui en font à la fois une outil puissance pour Radio France, mais également en quoi il représente un gadget pour nombre d’entre nous. De même, on aborde le sujet des voitures connectés et de la nécessité pour une radio d’y développer ses apps pour prendre place dans ce nouvel écosystème qui laisse de plus en plus la radio de côté. Lien pour écouter: https://podcasts.google.com/feed/aHR0cHM6Ly9mZWVkLmF1c2hhLmNvL0JuMEV2VGFqanY0NQ/episode/NGMwODkwYjQ5NTljNmIzYmJiYTQ3NmU0YTIwMzQzYWUxMjgyODM5MA?sa=X&ved=0CAUQkfYCahcKEwjw7KW735H6AhUAAAAAHQAAAAAQAQ
    • merci! Utile
    • Pas utile
    • Pas sûr
  • Article sur le débat qui fait rage: les products doivent-ils faire de la recherche ?
    Bel article de Debbie Levitt sur le sujet. https://rbefored.com/should-product-managers-do-user-experience-research-or-design-1358d452f488 Comme je discute sur le sujet, le plus gros problème pour moi est celui d'arrondir les angles et de l'éthique vis-à-vis de la vérité qui provient de la recherche. À partir du moment où les personnes qui font de la recherche, sont ceux qui promettent certains résultats et récoltent les lauriers des changements, cela offre un motif de ne pas être 100% transparents, ou tout simplement de regarder la vérité de manière biaisée.
    • merci! Utile
    • Pas utile
    • Pas sûr
  • Article sur démocratiser la recherche en interne chez Miro
    Retour d'expérience d'eduardo , UXR lead chez Miro sur son expérience pour démocratiser la recherche. https://uxplanet.org/democratizing-research-at-miro-3545047c4212
    • merci! Utile
    • Pas utile
    • Pas sûr

Commentaires

  • ·
  • ·

Groupes

  • Recherche utilisateur
    Recherche utilisateur

    Dans ce groupe posez vos questions et partagez vos astuces, ressources, outils, jobs etc sur la recherche utilisateur!

    44 membres
  • Product design
    Product design

    Un groupe pour poser vos questions et partager vos astuces, ressources, outils, et actualités sur le product design.

    23 membres
  • Accessibilité
    Accessibilité

    Un groupe pour poser vos questions et partager vos astuces, ressources, outils, et actualités sur l'accessibilité numérique.

    21 membres
  • Sciences cognitives
    Sciences cognitives

    Un groupe pour poser vos questions et partager vos astuces, ressources, outils, et actualités sur l'utilisation des sciences cognitives dans le monde produit.

    24 membres
  • Ethique
    Ethique

    Un groupe pour poser vos questions et partager vos astuces, ressources, outils, et actualités sur l'éthique dans le monde produit.

    17 membres
  • Green UX
    Green UX

    Un groupe pour poser vos questions et partager vos astuces, ressources, outils, et actualités sur la green UX qui comprend l'éco-conception et la sobriété numérique.

    20 membres
  • UX writing
    UX writing

    Un groupe pour poser vos questions et partager vos astuces, ressources, outils, et actualités sur l'UX writing.

    12 membres
  • Freelance
    Freelance

    Un groupe pour poser vos questions et partager vos astuces, ressources, outils, et actualités sur la vie de freelancer.

    14 membres
  • Wikihero
    Wikihero

    Posez vos questions à l'équipe et suivez directement l'actualité de Wikihero.

    9 membres
  • Emploi&Carrière
    Emploi&Carrière

    Groupe pour partager les offres d'emplois, et de missions freelance en France ou ailleurs ainsi que de discuter de nos choix de carrières. Postage libre aux professionnels UX. Pas de recruteurs/RH.

    19 membres
  • Facilitation
    Facilitation

    Dans ce groupe posez vos questions et partagez vos astuces, ressources, outils, et retours d'expériences sur la facilitation d'ateliers, de réunions.

    8 membres
  • Stratégie UX
    Stratégie UX

    Dans ce groupe posez vos questions et partagez vos astuces, ressources, outils, jobs et plus encore sur le sujet de la stratégie UX.

    17 membres
  • Enseigner l'UX
    Enseigner l'UX

    Un groupe pour fédérer tous ceux qui enseignent l'UX afin de partager vos questions ressources et astuces.

    13 membres
  • Management UX
    Management UX

    Dans ce groupe posez vos questions et partagez vos astuces, ressources, outils, jobs et plus encore sur le sujet du management d'équipes UX.

    18 membres
  • Intelligence artificielle
    Intelligence artificielle

    Un groupe pour regrouper les questions, astuces, REX, outils et ressources sur l'utilisation de l'intelligence artificielle dans les métiers de l'UX.

    8 membres

Hashtags

  • #democratisation